Catégories

Tous nos auteurs

    A propos de l'auteur : MAILLARD René

    • MAILLARD René

      Né en 1931 à Bois-Colombes,René Maillard, après ses études secondaires entre au Conservatoire de Versailles dans les classes d'alto et d'harmonie.

      En 1949 il est admis au CNSM de Paris dans la classe de Marcel Samuel-Rousseau où il obtient un Premier Prix d'harmonie bientôt suivi d'un premier Prix de contrepoint et de fugue dans la classe de Noël-Gallon. En 1955, il se présente au concours de Rome et se voit décerner un Second Grand Prix pour sa Cantate «Le rire de Gargantua» interprétée par les solistes et l'orchestre de l'Opéra Comique sous la direction de Jean Fournet.

      En 1953, il fonde, avec Jacques Boisgallais, Pierre Doury,Clermont Pépin et Bernard Wahl le «Groupe Pentacorde». Au cours des Concerts donnés par ce Groupe,seront créées notamment les oeuvres suivantes: Sonate pour piano par Hélène Pignari, puis par Jean Della-Valle - Sonate pour violon et piano par R. Quatrocchi et A. Collard puis par Jean Hubeau et Maurice Fueri - Ballet de Zoupi pour piano par J. Collard. Il écrit également un Concerto da Camera pour cordes qui sera créé lors d'un concert public à l'ENM de Paris par l'orchestre de chambre de Versailles. Bien accueilli par la critique, cette oeuvre sera reprise par plusieurs orchestres parmi lesquels l'orchestre de chambre. Armand Belai, celui de Gérard Devos, l'orchestre de chambre de L'ORTF dirigé par Louis de Froment.

      En 1957, René Maillard entre chez EMI comme Directeur Artistique. Il sera en charge des enregistrements de Samson François et d'autres artistes tels Paul Tortelier, Villa Lobos...

      Mais, deux ans plus tard, il quitte EMI et, déçu par la tendance peu favorable à la création artistique, il renonce à toute carrière musicale et entre dans une entreprise internationale où il occupera successivement les postes de Directeur des Ventes et de la Formation. Toutefois,il composera encore un Concerto da Camera N°2 créé au Festival d'Aix-en-Provence le 23 Juillet 1960 sous la direction de Serge Baudo, puis un Concerto Grosso pour Quintette à vent et orchestre à cordes commandé par l'Etat.

      Après une interruption de quarante ans, sur les conseils de Nicolas Bacri président-fondateur de «Cantus formus», il revient à la composition avec une Sonate N°2 pour alto et piano.

              

    Panier   Quick order

    Aucun produit

    Expédition 0,00 €
    Taxes 0,00 €
    Total 0,00 €

    Les prix sont TTC

    Panier Commander

    EN IMAGES

     

    Le violon, du plaisir à l'excellence


    Voir toutes nos vidéos