Lavender's Blue - 12 ballades, chansons et country dances (CONDUCTEUR) - E-score PDF

116 pages, 21 x 29,7 cm

Voix et orchestre

Voir l'édition imprimée
23,70 €
PDLT2200

 

VERSION E-SCORE PDF


Ce recueil est le premier de deux volumes consacrés à l’arrangement de 24 Ballades et Contredanses anglaises du XVIIe siècle, où j’ai le grand plaisir de partager avec vous le fruit et l'expérience de mes nombreux concerts avec La Cetra d’Orfeo (www.lacetra.com), et où vous en trouverez de nombreux exemples dans notre CD « Lavender’s Blue ».

Durant le fastueux règne de la Reine Elisabeth I, un grand nombre d’artistes de tout genre entouraient la monarque et un genre particulièrement prisé des Londoniens vit le jour : celui de la ballade, une des plus grandes ressources musicale de l’Angleterre. Ces chants étaient appréciés par toutes les couches de la société car ils puisaient leur inspiration dans la musique populaire. Apparaissant régulièrement dans la vie Londonienne sous forme de « journaux de chant », abondamment édités, ils décrivaient sous forme élaborée ou grossière les derniers événements à la une de l’actualité, alimentant les ragots et les rumeurs. Comme il y avait beaucoup plus de choses nouvelles à raconter que de musiques existantes, on associait aux mélodies certains thèmes, et surtout de nombreux textes différents. Tous ces chants populaires étaient très familiers des musiciens de la ville, de la cour et des théâtres qui en donnaient des interprétations ornées et improvisées à toute occasion. Certaines de ces ballades ont fait l’objet, au cours de temps d’arrangements plus savants, parfois uniquement instrumentaux, par des compositeurs réputés (W. Byrd, J. Dowland, Th. Morley, R. de Lassus, Th.Ravenscroft et bien d’autres).

En ce qui concerne les contredanses, pratiquées par la bonne bourgeoisie dans les salons, les 77 années d’éditions de la dynastie des Playford (1651-1728) nous en livre des centaines. Bien souvent, les pas de danse étaient édités sous la mélodie par de petites figures et quelques explications, de façon qu’il soit tout à fait possible de retrouver les chorégraphies de base. Mais point non plus de trace d’harmonie.

C’est donc surtout de leur « habillage » dont il s’agit ici : en effet, la matière musicale originale se limite le plus souvent à une simple ligne mélodique. A partir d'un instrumentarium choisi pour sa variété en "broken consort" (un instrument de chaque famille), on peut construire et imaginer toutes sortes de façons d'accompagner une ballade ou une contredanse. Je n’ai pas pu résister à la tentation d'y associer une ou plusieurs autres danses populaires, essentiellement d'origine celtique, sans réelle justification musicologique, mais juste pour le plaisir!

Enfin, pour l’interprète de l’époque comme pour celui d’aujourd’hui, il fallait faire feu de tout bois ! Si l’on ne disposait pas de tel ou tel instrument, soit on s’en passait, soit on le remplaçait par un autre, en adaptant bien sûr son jeu. Inversement, on pouvait ajouter d’autres instruments, des percussions ou des voix, surtout dans ce genre de mélodies très libres. C’est la raison pour laquelle je propose ici de nombreuses variantes à chaque arrangement. Libre à chacun d’aller encore plus loin dans cette souplesse, tout en ayant toujours comme priorité le naturel, la légèreté, l’équilibre, la beauté.

Je vous souhaite autant de plaisir à jouer ces arrangements que j’en ai eu à les composer.

 

1. Lavender’s blue : 1’45

2. Clergy’ Lamentation : 2’15

3. The Three Ravens : 3’30

4. Parson’s Farewell : 1’30

5a. – 5b. Greensleeves : 4’15 / 5’ (avec chœur)

6. Grimstock : 2’

7. Stingo : 4’

8. La Mantovana : 2’15

9. Wittingham fair : 4’15

10. Eleonor Plunkett : 2’30

11. Fortune My Foe : 4’

12. Tomorrow The Fox : 2’15

Matériel : Partition - E-score PDF
Langue : Anglais
Date de publication : 2018
Style : Renaissance
Code EAN : 9790232148182
Difficulté : (5/8) Moyen avancé
Format d'édition : E-score PDF
Ajouter à la liste