Sonate n°3 pour piano

28 pages, 21 x 29,7 cm

Piano

17,50 €
DLT2140


I Con moto 4'20""

Cette sonate pour piano, première œuvre de musique pure du compositeur âgé alors de 20 ans, se caractérise par « un style incisif, un rythme étudié et une sensibilité très vive » (Arthur Hoérée). Le premier mouvement est basé sur la forme sonate à deux thèmes. Il est imbibé par Mozart, même si des influences de musiciens contemporains telles celles de Bartok ou Roussel se font sentir ça et là. D'une virtuosité exigeant des déplacements de mains parfois acrobatiques, ce premier mouvement laisse souvent place à des moments de pure mélodie, plus proches d'un Schubert que d'un Hindemith.

 

II Adagio 4'14''

Après quatre accords double forte en forme d'interrogation, un thème mélodique exposé sans accompagnement préfigure le style général du mouvement, empreint de recueillement et de poésie. La partie centrale marque une rupture avec la sérénité du premier thème et évoque des éclats de couleurs fulgurants, en contraste avec le thème initial. Le retour à la fibre poétique du début renoue avec l'esprit de méditation de cet Adagio.

 

III Allegro marcato 4'

Ce mouvement, très martial, est riche en combinaisons rythmiques. Les rythmes ternaires habituels mêlés aux rythmes irréguliers du 8/8 et du 10/8 laissent libre cours aux différentes évolutions du thème principal. Cet Allegro est l'aboutissement logique de cette œuvre de jeunesse pleine de joie de vivre et de gaieté.

 

1951, Première, Salle Cortot, le 16 avril 1953, par Hélène Pignar

Durée : 00:12:34
Matériel : Partition
Date de publication : 2012
Style : Contemporain
Code EAN : 9790232107660
Opus : op.3
Difficulté : (6/8) Assez difficile
Format d'édition : Format imprimé
 
Ajouter à la liste