Marie blanc rouge - Marie weiss rot (Edition bilingue)

14,22 €
DLT2164


Traduction de Laure GAUTHIER et Laurent CASSAGNAU

Photogrammes de Brice DELLSPERGER

 

Quatre personnages se côtoient et se croisent à défaut de vraiment se rencontrer : Christine s'endort aux côtés du corps d'Albert qui pense à marie qui pense à Albert dont elle rêve le corps. Triste scénario ancien mais toujours réactualisé. Frédéric, qui aime marie, ne peut se satisfaire d'un esprit dont il ne mesure pas bien la circonférence et dont il craint qu'il ne puisse dépasser le sien. D'où sa violence, verbale, son désespoir devant une femme qui s'écrit elle-même.

La voix de marie menace d'être étouffée. Les voix figées, attendues, d'Albert, de Frédéric et de Christine sont autant de contrepoints à la sienne dans ce drame bourgeois des temps modernes. marie, épicentre du projet, a d'emblée compris que la langue maternelle est la langue de l'autre. C'est pourquoi elle parle une langue non maternelle pour trouver ce qui lui est propre et recourt aux néologismes dès que nécessaire pour arracher la langue à la géographie. Surgit ce que marie appelle une « poésie de couloir », une langue entre les langues, parlée par les poètes et les migrants. Il ne s'agit plus d'une poésie des terroirs, mais d'un chant déraciné. marie venue d'ailleurs est plus apte au transport de sens.

 

Livre en français et allemand

 

OUVRAGE PUBLIÉ AVEC LE CONCOURS DU CENTRE NATIONAL DU LIVRE CNL


Logo CNL

Matériel : Livre
Langue : Français - Allemand
Date de publication : 2013
Code EAN : 9782752101600
Co-auteurs : Photogrammes de Brice DELLSPERGER
Format d'édition : Format imprimé
Catégorie : Poésie

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Ajouter à la liste